Stéfan Kotro, ex-triathlète amateur panaméen...

vendredi 16 juin 2017

L'Etape du Tour...

Dans 1 mois, j'aurais la chance, grâce à PowerBar, de participer à la prochaine édition de l'Etape du Tour. Cette année, l'étape relie Briançon au Col de l'Izoard en passant par Barcelonette et le Col de Vars, 179 km à parcourir dans ce lieu mythique.

Je n'ai pas fais pas de préparation spécifique pour cette course, le but est malgré tout de rallier l'arrivée sans trop de séquelles. J'ai établi les 3/4 de mes entraînements sur des parcours plutôt comme à Longchamp et quelques A/R à vélotaf, on verra si cela portera ses fruits dans les Alpes !! ;-)

etape-du-tour-2017-izoard-vars

Posté par copste à 23:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


dimanche 4 juin 2017

Testing bike à domicile

Le Paris Bike Festival qui s'est tenu du 12 au 14 mai dernier permettait  d'observer la plupart des grandes marques sur le marché du cycle mais aussi et surtout de tester tout type de vélos (VAE, VTT, VTT e-bike, gravel, cyclo-cross, route,...).

Pour ma part, j'ai pu tester 3 vélos de route équipés de freins à disques : Canyon Aeroad CF SLX Disc 8.0 Di2, Cannondale Supersix Evo Hi-Mod Disc Ultegra Di2, BMC Roadmachine 01 Ultégra Di2.

Alors certes essayer un vélo équipé de freins à disques pendant 30' sur un terrain plat ne pas être totalement objectif mais cela m'a permis d'avoir un premier avis.

La première réflexion que je me suis faite concerne l'intégration, Canyon et plus particulièrement BMC ont fait un super boulot, c'est très propre, rien de dépasse ou presque, alors ok, certains trouvent que les disques alourdissent visuellement la ligne du vélo.

Concernant le plus important, le freinage, j'ai été bluffé par la progressivité et l'efficacité du freinage. Le poids n'interfère en rien sur l'ensemble de la machine, l'axe avant apporte de la rigidité.

Personnellement, j'ai du mal à rouler avec des roues en carbone sous la pluie, je ne suis pas un as en descente et les disques doivent apporter un réel sentiment de sécurité.

Au niveau de l'entretien, le disque perd du terrain face au freins à patins. En revanche, en terme d'usure de jantes c'est l'inverse.

Je ne vois pour ma part et pour mon utilisation personnelle, quasiment que des avantages à rouler en freins à disques, le modèle de chez BMC m'a particulièrement plu.

IMG_1828
BMC Roadmachine

 

 

 

Posté par copste à 22:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 14 mai 2017

Objectif dix mille !

Après avoir presque totalement raccroché les running et le maillot de bain (bon ok je me baigne encore un peu), je me suis lancé en début d'année un objectif de parcourir 10 000 km à vélo. 

Pour certains cyclistes c'est peanuts, pour ma part cela représente un certain engagement.

Cette idée est venue après avoir participé au Rapha 500 Challenge (500 km à parcourir entre le 25 décembre et le 1er janvier).

Le défi est assez bien parti, je totalise à ce jour un peu moins de 4 700 km, mes modestes parcours de vélotaf à VTT y contribue mais ce sont surtout les sorties dominicales sur le célèbre anneau de Longchamp qui augmente significativement le kilométrage.

18422091_10211502474509650_693231570099310964_o
© Gérard Briand 



Posté par copste à 21:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

mardi 7 juillet 2015

De Fains à Paris...

Retour sur mes deux dernières courses avant une longue période de jeûne... 

Triathlon M de Fains : campagnard, champêtre, très bonne ambiance sous une chaleur bien présente...

Je fais une natation correcte mais sans vraiment me mettre de travers, un premier tour où je me bagarre avec un gars qui nage à la même vitesse mais qui dévie souvent de la trajectoire idéale. Je sors de l'eau en 19' (manquait environ 150m) à la 11ème position. Un vélo bien maîtrisé avec un départ assez sage puis plus appuyé et gérer au cardio faute de capteur, 1h16 pour les 44.5 km. Gros coup de chaud sur la course à pied après la difficulté du parcours (col de la Muerte), je termine dans le dur les 10 km en 45'.

2h23'55, 7ème au scratch, victoire de mon pote Brice de Fains !! ;-)

2503_3_img_3962

Triathlon M de Paris : finalement je n'ai pas vu le Paris bling-bling annoncé, un parcours vélo roulant (faudrait passer par la côte des Gardes la prochaine fois !!), une très bonne ambiance avec une température idéale après avoir frôlé l'asphyxie...

Plusieurs vagues ont été nécessaires pour lancer les 3 000 concurrents de cette nouvelle édition. Je pars dans la première et choisis de me mettre au milieu du plan d'eau pour nager à ma main. C'est une ligne droite jusqu'à la sortie, pas de bouées mais quelques embûches avec ces algues qui viennent ralentir l'allure.

27453459

23'09 sur la partie natation, je loupe de pas grand chose un pack à cause d'une transition un peu "moyenne" on va dire, sur ce format cela ne pardonne pas. Les 3/4 premiers kilomètres sont fait en compagnie d'Olivier G. puis on revient sur un groupe de 4/5 unités dont Juliette C. alors première féminine. Les relais passent mais c'est un peu décousu, Oliver fait le gros du boulot, certains sont un peu limite et ne peuvent passer devant. Vers le 20ème kilomètre, un gros peloton revient sur nous, composé d'une vingtaine d'unités. Je me laisse glisser à la fin du paquet, ça ne roule pas bien vite. J'en profite pour faire la liste des courses pour le lendemain, je passe un coup de téléphone pour savoir si ma coiffeuse pourra me prendre mardi... ;-)

J'attends le dernier kilomètre pour lancer une attaque mortelle mais un autre gars a senti le coup venir, on part à deux puis trois comme des dingues... Un peu de cyclocross sur une des allées du Champs de Mars avant de rejoindre T2. 1h03 pour boucler le parcours vélo (231 watts de moyenne !!).

En course à pied, j'arrive à courir régulier du début à la fin, je regrette presque qu'il manque un peu de distance (qui sont d'après les spécialistes inclus dans les longues transitions [2x400m] et d'avoir trop "géré". Mais je ne fais pas la fine bouche avec l'absence de travail en course à pied depuis maintenant 3 mois. 37'22 selon l'organisateur, 35'01 avec 8.5 km pour Garmin.

27469561

40ème place en 2h04, mon PB sur la distance, malgré le tarif excessif de cette course, quel pied de rouler et de courir au coeur de Paris.

 

Posté par copste à 00:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

lundi 15 juin 2015

L'union fait la force !

C'est en compagnie de Ronan, Aurélien, Guilhem et Arzou que nous avons participé à la première édition du triathlon L de Vernon par équipe, ainsi qu'avec 3 équipes meudonnaises.

La natation se déroule dans La Seine avec 200m à parcourir à contre courant puis demi-tour pour 1500m de ligne droite. Notre tactique était simple : perdre le moins de temps possible... ;-) Ronan et moi étions charger de pousser les plus faibles et de donner de bonnes indications quand à la direction à prendre.

Nous sortons de l'eau en 28'56 (8ème temps) puis une longue transition nous amène au parc à vélo. Arzou ne sentant pas bien du tout (vomissements) décide de ne pas aller plus loin (pour s'empiffrer de gâteaux)... ^^

Avant d'entamer les 3 tours de circuit, un long faux plat s'offre à nous, je mets du temps à mettre mes chaussures (encore une fois) puis je rejoins les copains. 70 km sont au programme avec un peu moins de 700m de D+, le parcours est roulant mais quelques difficultés viennent casser la moyenne. Le premier tour est un tour de chauffe, puis sur le second l'équipe se mets en route, Aurel donne un coup de main à Guilhem pour passer les bosses. Nous restons compact, pas d'à-coups, notre équipe tourne bien, c'est propre et notre moyenne grimpe gentiment. Au 3ème tour, nous accélérons un peu plus et revenons sur quelques équipes. Nous terminons la partie vélo en 2h03'47.

18206107403_550d39175b_o
© Les Lions Triathlon

 

Il nous reste un beau morceau pour finir cette épreuve, 17 km à parcourir entre bitume, sentier et herbage. Nous partons sur un bon rythme, à environ 4'20 au kilomètre. Guilhem décroche légèrement mais reste au contact, je décide de garder le rythme, Aurélien est bien et Ronan ne parle plus trop... ;-)

Nous bouclons le premier tour en 25'04, le second (26'45) est un peu plus difficile, Ronan commence a accusé le coup, Guilhem est toujours au contact visuel. Le troisième tour (26'58) est éprouvant pour Ronan qui doit s'asperger d'eau, la surchauffe guette. Nous approchons de la fin de course, dernière petite accélération pour franchir la ligne d'arrivée !! Les 17 km sont parcourus en 1h18'47.

3h52'46 au final, nous terminons à la 2ème place derrière la famille Paqui sur 23 équipes classées.

Posté par copste à 23:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]