Hier, j'ai participé à mon premier "trail", entre guillemets parce qu'il n'y avait "que" 600 de D+ sur 30 km. Il s'agissait de l'EcoTrail de Paris plus exactement qui se décline en plusieurs courses 18 km en duo, 30 km, 50 & 80 km pour les gros mordus et déglingos !

La course est programmée depuis un moment mais je ne vais pas faire de préparation spécifique, avec le coach on va prendre cela comme une longue sortie à pied rythmée qui pourrait s'apparenter sur la fin à un degré de fatigue proche d'un début ou milieu de marathon sur IM.

Le départ est à l'observatoire de Meudon, il se donne dans la bonne humeur, pas d'excitation comme on peut le voir sur certaines course sur route, personne ne te marche dessus pour gratter une place, tout le monde sourit : bref, une sacré bonne ambiance !

C'est parti et les premiers hectomètres sont en faux plat montant sur des pavés, je me retrouve au bout de 500 environ dans le deuxième pack à ma grande surprise, deux cadors ont déjà pris quelques dizaines de mètres d'avance. Le rythme est assez élevée, premier kilomètre en 4'18 puis le second en 4'00. J'arrive à garder contact avec le groupe qui s'allonge un peu malgré tout, je me cale sur un concurrent, pour l'instant pas de difficulté à l'horizon si ce n'est quelques ornières de tracteur sur une centaine de mètres, les 5 premiers kilomètres couru en 20'40.

Première difficulté au km 6 : une belle bute que je vais gravir en marchant (comme tous mes camarades autour de moi), relance en haut pour une belle descente en essayant de faire attention à surtout ne pas se tordre la cheville. Km 9 à nouveau une difficulté à passer, je mettrais un peu plus de temps à recourir normalement après cette bosse mais tout va bien. J'approche de la maison et du passage devant la famille, ils sont en haut d'une escalier à gravir, un petit coucou et c'est reparti. Grâce au Camelback et à une poche d'eau d'1L5 je bois souvent et serais en autosuffisance sur toute la course.

IMG_1465

On entre dans la forêt de Fausses Reposes, c'est tout proche de la maison et je ne m'y entraîne jamais (trop de dénivelé ! LoL) c'est donc une découverte pour moi. J'ai perdu de vue une partie du groupe (ils sont devant) et je me retrouve pratiquement seul, je reviens sur un concurrent puis un deuxième mais ces deux derniers reviennent sur moi suite à une petite erreur de trajectoire de ma part.

Il y a quelques promeneurs qui sont surpris de nous voir courir avec des dossards (y a une course dans le coin ?), après la dernière difficulté au km 13, le plus "dur" est fait... un concurrent m'en informe en me doublant à une vitesse supersonique ! ^^

Au km16 (1h13 d'effort), je décide de manger un peu (j'ai les crocs !) une pâte d'amande qui tombe à pic, ça me redonne un peu d'énergie psychologique, j'ai toujours deux coureurs derrière et personne devant. J'entre dans le Parc de Saint Cloud puis passe devant le premièr ravitaillement, on m'annonce 12ème...

Je commence à sentir depuis quelques minutes déjà une petite douleur au quadriceps droit, les descentes accentuent cette douleur, la crampe est proche, je serre les dents et croise les doigts pour pouvoir aller au bout sans soucis physiques. Peu avant de sortir du Parc de Saint Cloud et de longer la Seine, un concurrent me double, je n'essaye même pas de l'accrocher.

J'essaye tant bien que mal de garder une vitesse régulière, je connais bien les derniers kilomètres, que du bitume et des bagnoles... Au km 24 (1h48) on entre dans le Parc de l'Ile Saint Germain (proche de chez mon agent) pour un peu de verdure et je profite d'une bossette pour marcher et avaler un gel car je sens mes forces diminuées.

J'aperçois maintenant la Tour Eiffel (petit lien pour ceux et celles qui ne connaissent pas ! ;-), je double des concurrent(e)s du 18 km et tente d'encourager quelques personnes (bon ok que des femmes !). La fin est un peu longue au milieu de ces pots d'échappement, plus que 2 km à parcourir...

A 1 km de la fin environ, je double un concurrent qui semble avoir pris un éclat, la ligne d'arrivée est proche, j'accélère un peu au milieu des touristes pour les photos ! ;-)

2h14'42 pour 29,8 km (D+ 542) à ma montre, 11ème au scratch sur 1287 finishers.

Ravi de ma course, encore une fois les progrès et la forme sont là, le classement est à prendre avec des pincettes car le niveau n'était pas très élevé sur cette distance comparé au 50 et 80 km.

Bravo à mon club pour tous les participants finishers ou pas et mention spécial à Willy V. 40ème en 7h26'11" sur le 80 km !

Prochaine course dans une semaine à Chessy !

(*) cela sera mon dernier titre avec le mot "bref".